COMPARER LE PVC ET LA TPO

En tant que fabricant des membranes thermoplastiques monocouches les plus fiables au monde, Sika s'efforce d'informer ses clients actuels et potentiels des différences entre les systèmes PVC et TPO.

Cette page fait office de guichet unique pour toute question de comparaison entre le PVC et la TPO. Prenez quelques minutes pour effectuer des recherches sur les problèmes que peuvent présenter les systèmes TPO, et comment ces problèmes peuvent être évités en vous tournant vers un système PVC.

LES TOITURES TPO SONT-ELLES DÉFAILLANTES ?

Les versions les plus récentes des membranes TPO ont relativement peu d'années de vie utile à leur compte, de sorte que leur capacité de résistance à la chaleur, aux rayons UV et aux intempéries en général est encore méconnue. Comme nous l'avons déjà mentionné dans la section « Histoire des membranes en TPO », les premières versions de ces membranes ont subi de nombreux problèmes de performance, aboutissant ainsi à la modification de leur formulation. L'un des problèmes les plus courants de la TPO était sa défectuosité dans les climats chauds ou en cas d'exposition à des rayons UV puissants.

La TPO en vaut-elle le risque ?

COMPARAISON ENTRE SIKAPLAN (PVC) ET LA TPO

Pourquoi choisir Sikaplan plutôt que la TPO ?

Sikaplan, c'est le rendement du PVC au prix de la TPO ! Avec tous les problèmes de performance que rencontrent les membranes TPO ainsi que les autres problèmes mentionnés ci-dessous, pourquoi courir un tel risque ? Obtenez de MEILLEURES performances pour le même prix auprès du fabricant de PVC le plus fiable au monde, Sika Sarnafil.

La TPO :

low performance icon
N'EST TOUJOURS PAS ÉPROUVÉE

Après plus de 20 ans, les fabricants de TPO continuent à modifier leurs formulations pour tenter d'atteindre le niveau de performance souhaité, tout particulièrement dans les climats chauds et les endroits exposés à un fort rayonnement UV.

caution
PRÉSENTE UN RISQUE D'ABSORPTION DE L'EAU

Il est nécessaire de sceller tous les bords taillés de la membrane (y compris les bords coupés lors de la fabrication) pour empêcher l'absorption d'eau.

question mark
entraîne des problèmes d'étanchéité

L’absence de « purge » distincte lors du soudage des joints ainsi que la nécessité d’attendre 30 minutes avant de sonder le joint complique le contrôle de qualité de l'étanchéité.

dislike icon
est difficile à réparer

Les vieilles membranes sont difficiles à ressouder ou à rapiécer.

problem icon
PRÉSENTE DES LACUNES EN MATIÈRE DE TENUE AU FEU
challenging icon
REND LES TRAVAUX DE PRÉCISION DIFFICILES À RÉALISER

Les membranes TPO sont rigides, ce qui fait que les défis tels que les travaux minutieux, le temps froid ou les membranes épaisses peuvent entraîner un problème d'étanchéité.

 

SIKAPLAN est :

good performance
ÉprouvéE

Sika, créateur de Sarnafil et chef de file mondial en production de membranes de toiture thermoplastiques, compte plus de 35 ans de performance à son actif.

trustworthy icon
SANS RISQUE

Nul besoin de produit d'étanchéité pour prévenir l'absorption d'eau.

selective icon
ÉTANCHE

Une « purge » distincte lors du soudage des joints ainsi que la possibilité de sonder immédiatement le joint facilitent le contrôle de la qualité de l'étanchéité.

cost effective
facile à réparer

La réparation de la vieille membrane à l’aide d’une nouvelle membrane est facile à effectuer.

thumbs up
TENUE AU FEU ÉLEVÉE

La membrane en PVC est intrinsèquement résistante au feu et ne continue pas à brûler une fois la flamme retirée.

rain cloud
facile à utiliser

Le PVC de Sikaplan est souple et permet d'effectuer aisément des travaux de précision, même par temps froid ou sur des membranes plus épaisses.

QUE PENSENT NOS CONCURRENTS DE LA TPO ?

Les fabricants de TPO publient constamment des études et des publicités qui attaquent leurs concurrents et proclament la supériorité de leurs produits. Comment savoir à quel fabricant faire confiance ?

EXTRAITS DE DIVERSES PRÉSENTATIONS, ARTICLES ET GUIDES DE CONCEPTION 
memranes tpo : pourquoi la performance compte

Présenté par René Dupuis et Helene Hardy Pierce à l'exposition internationale des toitures de 2015

  • Tout au long de l’année 2013 et au début de l’année 2014, Structural Research, Inc. (SRI), un laboratoire bien connu et très respecté qui a effectué des tests avec la UL, la NRCA et MRCA, a obtenu de manière indépendante différents rouleaux (45 au total) de toutes les marques principales de fabricants de TPO.
  • SRI a ensuite effectué divers essais pour tester les propriétés physiques des membranes selon les normes ASTM, notamment pour mesurer l'épaisseur de leur couche de performance et la solidité de leur soudage. Ces essais ont révélé que les quatre marques de TPO ont des rendements relativement similaires. Ce n'est que lors d’essais de vieillissement accéléré par la chaleur, de résistance aux intempéries et de perte de masse – les tests les plus étroitement associés à la performance à long terme des membranes – que les TPO ont révélé des différences significatives.
  • L'essai d'épaisseur globale des membranes TPO de 60 mil a révélé que l'épaisseur réelle moyenne de chaque produit se situait entre 55 et 57 mil.
  • Si l'on se penche sur les nombreuses propriétés physiques des membranes telles que leur couche de performance et la solidité de leur soudage, les quatre TPO sont assez similaires. Cependant, de grandes différences subsistent en matière de vieillissement accéléré.
  • Il est logique de penser que les membranes fabriquées par un fabricant individuel devraient être relativement similaires d'un cycle de production (ou d'une usine) à l'autre. Cependant, l'étude a démontré que certaines marques performent avec beaucoup plus de régularité que d'autres.

 

gm
GUIDE DE CONCEPTION DE L’INGÉNIERIE DES INSTALLATIONS GENERAL
MOTORS – 2014 
  • Depuis leur invention, les TPO ont été, et demeurent, des membranes expérimentales. Elles en sont toutes à leur 2e, 3e et dans certains cas, à leur 4e génération de formulation.leur invention, les TPO ont été, et demeurent, des membranes expérimentales.      
  • La TPO elle-même n'est pas résistante au feu ; il faut donc la combiner à des produits ignifuges pour qu'elle puisse le devenir. Les proportions de matériaux d'altération et de produits ignifuges ne sont toujours pas les mêmes d'un fabricant à l'autre.
  • GM a relevé des preuves de détérioration prématurée des TPO (Mexique), et le Roofing Contractor's Institute a classé les TPO très haut sur la liste des membranes monocouches les plus problématiques. Les soudures des TPO présentent des incohérences, les installateurs de PVC rencontrent des difficultés lorsqu'ils passent aux TPO, la qualité des soudures n'est pas apparente lors d'inspections visuelles, etc.
  • GM envisage de limiter l'utilisation des TPO aux infrastructures ayant un cycle de vie très court ou une durée de vie de 10 ans ou moins.
tpo defense
CRITÈRES DE CONCEPTION DES FORCES UNIFIÉES DU DÉPARTEMENT
DE LA DÉFENSE DES ÉTATS-UNIS – 2012
  • L'utilisation de polyoléfine thermoplastique (TPO) n'est autorisée que sur les toitures dont la durée de vie prévue est de 10 ans ou moins.
  • Les membranes faites de TPO sont relativement nouvelles et ont été reformulées à plusieurs reprises au cours des dix dernières années. Comme elles sont récentes, leur performance à long terme est actuellement inconnue. La TPO doit être utilisée avec prudence et devrait avoir une épaisseur minimale de 72 mil.
TOITURES TPO

Rédigé par W. Blake Talbott – Comité consultatif de conception BBH – 2011

  • Les membranes TPO n'ont fait preuve d’aucune cohérence quant au moment de leur défaillance. Elles peuvent faire défaut moins d'un an après leur fabrication, comme elles peuvent défaillir 10 ans plus tard.
  • Le vice-président de l'une des plus grandes entreprises de toiture de la Caroline du Nord se penche sur la question : « Nous voyons beaucoup de toitures munies de membranes de 45 mil qui ne sont plus fonctionnelles, et nous nous attendons à voir les membranes de 60 mil leur emboîter le pas. »
  • Une fois que la couche supérieure s'est érodée, c'est une question de jours – peut-être d'un mois – avant d'entrer en mode de gestion de crise.
tpon fails
UNE ÉTUDE CRITIQUE DE LA DURÉE DE VIE DE LA TPO, DU PVC ET D'AUTRES MEMBRANES DE TOITURE MONOCOUCHES

Présenté par Karim Allana de Allana, Buick & Bers à l'atelier d'hiver 2011 du RCI

M. Allana a cité un certain nombre de projets de l'université du Nevada (Las Vegas) dans lesquels 11 toitures TPO ont dû être remplacées au cours des trois dernières années. Elles avaient toutes moins de 10 ans. Allana a poursuivi en faisant remarquer qu'une toiture s'était effondrée seulement trois ans après son installation. Elle fut remplacée par une nouvelle membrane TPO du même fabricant, mais elle fit à nouveau défaut 2 ans et demi plus tard.

BULLETIN D’INFORMATION : POINTS DE REPÈRES

Volume 66 : mai 2010

À notre avis, les membranes en polyoléfine thermoplastique (TPO) ont un historique de performance irrégulier. Au milieu des années 1990, nous avons constaté que certaines membranes TPO éprouvaient des problèmes de soudure, même lorsqu'elles étaient neuves. Nous avons également observé que de nombreuses membranes de toitures TPO de moins de 10 ans présentaient des taux élevés de détérioration.

En examinant les toitures de nos clients, nous avons continué à relever des problèmes au niveau de certaines membranes TPO : fissures et craques le long des rangées d'attaches, vieillissement accéléré des bandes de circulation pour piétons, érosion du polymère au point d'exposer le canevas de renforcement ; autant de problèmes qui nous préoccupent.

Nous nous posons encore de sérieuses questions au sujet des produits TPO. Quelles formulations des fabricants tiendront le coup, pendant combien de temps seront-elles performantes, et à quoi pourrait ressembler un éventuel échec ? Tant que nous ne connaîtrons pas les réponses à ces questions, nous adopterons une approche prudente à l'égard de la polyoléfine thermoplastique.

PERFORMANCE DES MEMBRANES TPO : QUOI CROIRE ?

Présenté par le Dr. Kimberly Deaton-Tokarski, chef de produit TPO, Johns Manville, lors de l'atelier d'hiver 2014 de la RCI :

RÉCAPITULATIF DES DÉFAILLANCES DE TPO

  • Stabilité thermique, milieu des années 1990 : Les membranes sont restées trop chaudes pendant trop longtemps
  • Protection contre les rayons UV, vers l'an 2000 : L'agent ignifuge a dévoré l'agent anti UV
  • Impact solaire : Défaillance thermique et des agents anti-UV due à la nécessité d'une meilleure stabilisation
VIDÉOS DE COMPARAISON DES TPO
SIKAPLAN – ABSORPTION DE L’EAU

Comparaison entre Sikaplan et la TPO

ESSAI DE TENUE AU FEU DES MEMBRANES DE TOITURE

On compare la membrane Sikaplan PVC aux membranes de toiture EPDM, TPO et en bitume modifié lors d'un essai de combustion à la verticale.

Industry’s First PVC Peel and Stick Membrane
comparaison des résultats

Adhésif à étape unique Sikaplan par rapport à la TPO

FOIRE AUX QUESTIONS SUR LA TPO

QUEL TYPE DE TOITURE FORME LA TPO ?

Tout comme le PVC, la TPO est considérée comme un système de toiture « monocouche ». En effet, ce système ne nécessite qu'une seule couche de membrane pour maintenir l'étanchéité de la toiture. D'autres systèmes, tels que les toitures multicouches à base d'asphalte, nécessitent plusieurs couches de feutre saturé d'asphalte pour former un assemblage.

QUE SIGNIFIE L'APPELLATION TPO ?

TPO est le nom abrégé de la polyoléfine thermoplastique.

EN QUOI CONSISTE LA TPO ?

La polyoléfine thermoplastique (TPO) appartient à la famille des caoutchouc thermoplastiques. Les membranes TPO sont fabriquées à partir de caoutchouc éthylène-propylène (un élastomère synthétique) et de polypropylène (un polymère thermoplastique) qui sont ensuite polymérisés (liés à l'aide de produits chimiques). Des matières de charge sont ensuite ajoutées pour créer la membrane de toiture finale.

QUELLE EST L'HISTOIRE DES MEMBRANES TPO ?

La TPO est utilisée en tant que matériau de toiture depuis le début ou le milieu des années 90, et depuis, des milliards de pieds carrés de ce matériau ont été installés sur des toitures à travers les États-Unis. Bien que cela puisse sembler impressionnant, ce n'est un secret pour personne que les membranes de toiture en TPO ont subi de nombreux changements de formulation en raison de défaillances prématurées, comme l'a mentionné le Dr. Kimberly Deaton-Tokarski, de John Manville, dans sa présentation à l'atelier RCI (voir le résumé ci-dessous). Ces changements se poursuivent aujourd'hui alors qu'on tente de trouver une formule pour produire une membrane durable.

LE PVC ET LA TPO SONT-ILS IDENTIQUES ?

Si le PVC et la TPO appartiennent tous deux à la famille des toitures thermoplastiques monocouches, ils n'en demeurent pas moins très différents dans leur composition chimique de base. La TPO se compose de caoutchouc éthylène-propylène et de polypropylène, tandis que le PVC, également connu sous le nom de vinyle, est composé d'éthylène et de chlore. Le pétrole ou le gaz naturel est transformé pour produire de l'éthylène, et le chlore est dérivé du sel. Bien que la TPO et le PVC revêtent des similarités, le PVC est utilisé comme matériau de toiture depuis les années 60 et a plus de 50 ans de performance éprouvée à son actif, alors que l’utilisation de la TPO dans les toitures a débuté dans les années 90.

QUELLES SONT LES PRINCIPALES DIFFÉRENCES ENTRE LES MEMBRANES EN PVC ET EN TPO POUR LES TOITURES ?

Outre les produits chimiques variés utilisés pour créer ces membranes, le PVC et la TPO présentent des différences importantes qui méritent d'être mentionnées. Les fabricants de TPO continuent à modifier leurs formulations afin d'atteindre le niveau de performance requis, tandis que le PVC fournit d'excellents résultats depuis plus de 50 ans.

La résistance au feu des membranes en PVC est nettement supérieure à celle des membranes en TPO, comme le montre la vidéo ci-dessous.

Une autre différence importante réside dans la flexibilité des feuilles de TPO. Ces dernières étant beaucoup plus rigides que les feuilles de PVC, elles sont plus difficiles à manipuler pour les entrepreneurs. Ceci revêt une importance particulière lorsqu'il s'agit de réaliser des pénétrations de solins ou tout autre travail minutieux, car la rigidité peut rendre certaines zones non étanches.

POURQUOI LES CLIENTS CHOISISSENT-ILS D’ACHETER DES TOITURES TPO ?

Au cours des 20 dernières années, la TPO est devenue l'une des membranes de toiture monocouches les plus utilisées aux États-Unis, en grande partie grâce à son faible prix. Il est difficile de déterminer exactement pourquoi les clients choisissent d'acheter une membrane TPO. La plupart des gestionnaires d'installations ou des propriétaires de bâtiments n'ont pas le temps d'effectuer des recherches sur tous les produits utilisés pour la construction de leur bâtiment ; ils font donc confiance à l'entrepreneur général ou à l'entreprise de couverture pour choisir un système de toiture qui correspond au budget alloué. Si un entrepreneur considère que la TPO constitue une membrane au même titre que le PVC, mais qu’elle est plus abordable, le choix est facile à faire. Malheureusement, il ne suffit que de quelques années après l'achèvement des travaux pour réaliser que le coût initial est beaucoup moins important que le coût du cycle de vie (le coût de la toiture pendant toute sa durée de vie). Le choix d'une membrane dont la performance a été éprouvée sera beaucoup moins coûteux pour le propriétaire au fil des ans.

LA TPO COÛTE-T-ELLE MOINS CHER QUE LE PVC ?

Dans certains cas, le coût initial de la TPO peut être inférieur à celui du PVC. Toutefois, cela ne s'applique que si l'on considère les coûts d'installation initiaux, et non les coûts engendrés pendant la durée de vie totale du système de toiture. Il a été démontré que les membranes PVC durent plus longtemps que les membranes TPO, qui connaissent encore des défaillances prématurées. Comme l'indique le tableau ci-dessous, créé à partir des données recueillies par RSMeans, en comparant les coûts du cycle de vie d'une toiture Sarnafil qui peut durer plus de 35 ans par rapport à ceux d'une toiture TPO qui dure 20 ans, le PVC s'avère être le choix économique. De plus, grâce aux récents progrès réalisés dans le domaine des membranes PVC et de la technologie des adhésifs, l'écart entre les coûts initiaux de la TPO et ceux du PVC a pratiquement disparu. L'installation d'un système en pleine adhérence Sikaplan à l'aide d'un adhésif de membrane à étape unique coûte désormais le même prix, voire moins cher, en termes de coût initial.